Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

AFRIQUE : L'HEURE DU RENOUVEAU DÉMOCRATIQUE

Posté par: Cissé Kane NDAO| Vendredi 08 septembre, 2017 01:09  | Consulté 305 fois  |  0 Réactions  |   

« Le problème endémique de la démocratie [en Afrique] c'est l'homme politique ».  Cela est d’autant plus vrai que, pour reprendre les mots de l’Iman de la Grande Mosquée de Dakar, nous sommes le seul continent où l’on trouve des fonctionnaires politiciens milliardaires.  

Aujourd’hui, l’enrichissement en politique est tellement ostentatoire que quiconque se met à l’abri du besoin s’empresse de s’engager en politique. Nous en sommes arrivés à un tel point que finalement la démocratie en Afrique semble dorénavant biaisée, tant le résultat des suffrages ne repose plus sur la qualité d’un programme, ni sur la probité morale et intellectuelle qui devrait légitiment nourrir une saine compétition pour conduire aux destinées de nos pays.

L’Afrique des années 2000 a démarré avec une nouvelle élite politique dont la taille de la richesse fonde le leadership. Ainsi, trônent à la tête de la plupart de nos états des présidents milliardaires « démocratiquement élus ».En conséquence, les contentieux électoraux fleurissent un peu partout et la stabilité de nos états est chahutée pour la plupart, au point de les faire basculer irrémédiablement vers des régimes politiques d’exception, tant la privation de liberté et la violation des droits aussi élémentaires que la liberté d’expression ou celle de manifester démontrent à souhait que « la démocratie de l'argent est un lifting de dictature ».

L’assassinat silencieux de la démocratie perpétré avec la complicité active de lobbys et autres organisations cabalistiques a atteint des proportions insupportables dorénavant. Et les peuples partout en Afrique commencent, désormais, à prendre eux-mêmes leurs propres destins en mains. « Quand on truque des élections, on retire sciemment à toute une population le droit d'avoir un avis ».  Les peuples d’Afrique en ont assez de subir en silence. Cette période est révolue.

Les citoyens disent non à présent. Surtout que de tout temps, « le sentiment de la justice [a brillé] aux yeux des hommes comme la splendeur du soleil ». C’est ainsi qu’au Kenya, des magistrats courageux ont décidé d’appliquer leur devoir d’ingratitude envers ceux qui les ont promus, pour dire le droit, et rétablir cette justice pour garantir la paix sociale, sauver la démocratie, et donner encore un sens au suffrage universel. « Sers la justice avec courage, et ne crains point les vains efforts de la calomnie », disait Eschyle. Les magistrats kényans s’en sont souvenus en effet, après leurs homologues gambiens qui ont bravement proclamé la défaite du tyran Jammeh.

Il faut saluer haut et fort ces décisions historiques. Les célébrer avec force. Car, dans la plupart des cas, « La justice [en Afrique] ressemble parfois à une vierge déguisée : elle est sollicitée par le plaideur, tourmentée par le procureur, cajolée par l'avocat et soutenue par le juge, qui finit par la violer » !L’Afrique est en effet le continent de prédilection, en plus de la magistrature assise mais surtout debout, de « la magistrature à genoux, à croupetons, sur le dos, à plat ventre et roulée en boule, qui sont cause que, parfois, la justice est boiteuse », ou, pire, paralysée.

Les peuples d’Afrique, les jeunes surtout, ont soif de liberté. Ces peuples veulent la paix chez eux. Ces peuples veulent être heureux et vivre mieux chez eux.

Un nouveau paradigme germe et fait tache d’huile. Il ne s’agit pas d’un printemps arabe. Il s’agit de la naissance d’un nouveau soleil : les soleils de la relève. Les soleils du renouveau de l’Afrique, cette nouvelle Afrique qui aspire à « une nouvelle forme de démocratie : la démocratie de l'éthique » .Elle peut paraître improbable pour le dictateur engoncé dans son costume de roi incontesté qui se croit invincible, comme c’est souvent le cas. Allez seulement demander à Ben Ali : « L'improbable s'est très souvent produit dans l'Histoire. Athènes, petite bourgade minable, a deux fois résisté à l'énorme empire perse et, grâce à cette résistance, la philosophie et la démocratie sont nées. »  Aujourd’hui point l’aube d’un jour nouveau, sous le signe de la démocratie et de la maturité de nos peuples.

Le Kenya y est déjà plongé.

Cissé Kane NDAO

Président A.DE. R

 L'auteur  Cissé Kane NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Cissé Kane NDAO
Blog crée le 10/07/2013 Visité 613575 fois 255 Articles 6206 Commentaires 260 Abonnés

Posts recents
SERIGNE ABDOUL AZIZ SY AL AMINE : UN HOMME DE DIEU S\'EN EST ALLÉ
SERIGNE ABDOUL AZIZ SY AL AMINE : UN HOMME DE DIEU S\'EN EST ALLÉ
LE TRIOMPHE DIPLOMATIQUE DU PRÉSIDENT MACKY SALL
APR-PS-PDS
DE L\'URGENCE D\'UN DIALOGUE POLITIQUE NATIONAL SINCÈRE
Commentaires recents
Les plus populaires
MAREME FAYE SALL
OMAR SARR-IDRISSA SECK : ASSANE DIAGNE SAVOURE SA REVANCHE, D’OUTRE-TOMBE !
MAREME FAYE SALL, MILITANTE DE LA SOLIDARITE AGISSANTE
IDRISSA SECK, LE DOMPTEUR DE MACKY LE PETIT
ABDOUL MBAYE, LA NOUVELLE TERREUR DE MACKY