Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA SAGA DES WADE : ABDOULAYE ET KARIM

Posté par: Cissé Kane NDAO| Mardi 11 septembre, 2018 18:09  | Consulté 150 fois  |  0 Réactions  |   

L'histoire de Me Wade et Karim a décidément des relents tragi-comiques !Karim Wade est candidat à un retour toujours annoncé et, à chaque fois, reporté. Me Wade semble pourtant convaincu que son fils reviendra au pays, accueilli comme il le fut, lui, un certain jour de 1999. Ce retour de l'enfant prodigue aux bras de son papa sera le premier pas vers la reconquête de la maison du père sans doute, qui consacrerait à n'en pas douter sa réhabilitation dans la foulée. Me Wade-Don Diegue n'a effectivement jamais digéré sa défaite cuisante contre Macky-Don Gormas qu'il n'a jamais pris pour une lumière en fait.Ce soufflet lui est resté au travers de la gorge. À Doha auprès de Karim-Rodrigue son fils qu'il prépare pour s'offrir une vengeance qui le dope en énergie, il ne peut imaginer ou envisager un autre scenario que la candidature de son fils. Mais la question qu'il devrait poser à son Rodrigue de Karim devrait être s'il a du cœur. Et s'il est vraiment prêt non pas à courir, mais à voler jusqu'au Sénégal pour le venger ?That's the question ! Nous sommes devant un drame d'une succession manquée. La disgrâce d'Idrissa Seck et sa mise à mort rondement menée par un Me Wade fringant lui avait sans doute fait croire qu'il en serait de même pour un Macky Sall auquel il n'a jamais prêté d'ambition présidentielle, surtout qu'il avait fini de se convaincre qu'il n'avait ni la vista ni le courage d'un Idrissa Sek bien plus coriace ! Pour la première fois de sa vie sans doute, son flair politique l'a floué. Était-ce dû à l'âge, ou avait-il mal présumé du degré de la mainmise de Macky Sall sur l'appareil ? La seule leçon à retenir de cette histoire est que Dieu donne le Pouvoir à qui il veut, comme il le lui retire aussi comme il veut. La rage et la soif de revanche sont de puissantes sources de motivation qui donnent un sens à notre vie et nous maintiennent alertes, entièrement consumés par cette passion. Simplement, quelquefois la plus grande sagesse qui soit est d'accepter le destin, et se dire qu'on ne peut pas vivre la vie des autres. Me Wade a planté au Sénégal le drapeau du libéralisme et formé l'essentiel des élites politiques qui aspirent à diriger ce pays. Tous revendiquent son héritage. Il est clair que sa prophétie est en passe de se réaliser. Dès lors, il lui revient d'accepter d'assumer son destin de père de la modernité du Sénégal. Et de couver tout le monde de son manteau paternel, car il est désormais un patrimoine national !

 L'auteur  Cissé Kane NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Cissé Kane NDAO
Blog crée le 10/07/2013 Visité 681593 fois 313 Articles 8875 Commentaires 261 Abonnés

Posts recents
ENTENDONS-NOUS SUR LA SEULE CAUSE DU SÉNÉGAL
AMBITION LÉGITIMITÉ ET LÉGALITÉ POLITIQUES
SERIGNE SALIOU MBACKÉ
SERIGNE MBACKÉ SOKHNA LÔ, NOTRE ILLUSTRE ESPOIR
DE LA POLITIQUE ET DE L’OPINION PUBLIQUE
Commentaires recents
Les plus populaires
MAREME FAYE SALL
OMAR SARR-IDRISSA SECK : ASSANE DIAGNE SAVOURE SA REVANCHE, D’OUTRE-TOMBE !
MAREME FAYE SALL, MILITANTE DE LA SOLIDARITE AGISSANTE
IDRISSA SECK, LE DOMPTEUR DE MACKY LE PETIT
LE LION MACKY NE DORT PLUS : IL FAIT DANS LA MENACE, ARME AU POING!