Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

SERIGNE MACKY SALL LE BATISSEUR DE CITES RELIGIEUSES

Posté par: Cissé Kane NDAO| Mercredi 14 décembre, 2016 16:12  | Consulté 302 fois  |  0 Réactions  |   

Avec Me Wade et son attachement indéfectible à Touba, nous avions noté depuis 2005 à travers un article intitulé Le Pds, une menace pour le Sénégal, l’Etat en otage, que nous venions de constater pour la première fois une pratique nouvelle dans laquelle  la classe politique excellait, la transhumance confrérique !

Ils étaient nombreux en effet, les courtisans et autres chercheurs de postes qui, voulant entrer dans les bonnes grâces du prince quittaient opportunément leurs confréries pour aller faire allégeance aux marabouts charismatiques de Touba, afin de  bénéficier d’un coup de pouce déterminant de leurs nouveaux guides spirituels !

Il y en avait un tel abus d’ailleurs qu’au plus fort du règne d’un des khalifs généraux, les piles de lettres de recommandation singées de sa main  s’empilaient au palais sans que personne n’y prête attention.

Ce phénomène a contribué à raffermir la haute main du spirituel sur le régime de Me Wade à tel point que nous parlions d’une République non pas à genoux, mais couchée devant le spirituel.

La deuxième alternance survenue nous avait fait croire que cette inféodation du temporel au spirituel allait changer, d’autant que le Président Macky Sall avait clairement annoncé que «  les marabouts sont des citoyens ordinaires » !

Aujourd’hui que constatons-nous ? Nous sommes passés avec Me Wade des enveloppes et autres passe-droits (passeports diplomatiques et j’en passe), à Macky Sall le bâtisseur de cités religieuses.

Macky Sall a réussi à séduire tous les khalifs généraux du Sénégal bénéficiaires de ces édifices somptuaires, qui ne savent même plus par quels mots  lui marquer leur reconnaissance.

Macky Sall en procédant de la sorte copie Me Wade, car il est conscient de l’impact politique d’un tel projet, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Rappelons-nous, Aïdara Sylla avait été arrêté à l’aéroport et emprisonné parce que porteur d’un chèque dont une partie de la destination était la prise en charge de  la finition de la résidence des hôtes d’un khalif renommé du Sénégal. Macky Sall a simplement repris le projet et l’a étendu opportunément à la quasi-totalité des foyers religieux, comme il a repris aussi la politique de rémunération des chefs de quartier.

Avec Macky Sall, dites Macky le bâtisseur des cités religieuses, désormais. Il finançait déjà la construction des mosquées, maintenant pour la majorité des capitales religieuses,  toutes les infrastructures de prestige porteront sa marque en plus.

Et comme nous pouvions nous y attendre, partout où Macky a inauguré ses  monuments, l’opposition aussi républicaine soit-elle, a été vouée aux gémonies. A Tivaouane, elle a été accusée d’être une meute de crieurs animée par une jalousie cupide. Qu’elle ne s’en   offusque pas, au moins elle n’a pas été  traitéé d’ « imbéciles », cette fois-ci, comme ce fut le cas sous Abdou Diouf.

A Médina à Kaolack, le porte parole du Khalif n’a pas  non plus raté l’opposition. Pour Serigne Bassirou Niass : « Cette opposition du Sénégal ne fait que pérorer » a-t-il déclaré !

A aucun moment en ces lieux, l’on ne s’est souvenu qu’en 2012 Macky Sall y avait été reçu en qualité d’opposant. Et que pendant qu’Ousmane Ngom était difficilement exfiltré de Tivaouane  par la police parce qu’assiégé par une foule en furie vouée aux gémonies par le porte parole à l’époque, à Médina, la consigne de vote était en faveur de Moustapha Niasse !

L’inféodation de l’Etat à l’Eglise a été cassée par les francs-maçons, en France. D’où la promotion de la laïcité. Inscrite au cœur de notre République au Sénégal, cette laïcité dorénavant est galvaudée et mise à mal par Macky Sall qui a décidé de consacrer des milliards à la construction d’édifices de prestige au nom de la République, des milliards dont il conviendrait de déterminer l’origine.

Ses motivations sont claires : Macky Sall veut s’arroger tous les moyens d’avoir un second mandat en passant dès le premier tour de la prochaine présidentielle, après avoir opéré une razzia lors des Législatives. Il est en train de réussir ce que ses frères n’ont pas réussi en leur temps : asservir les guides religieux et asseoir une inféodation du spirituel au temporel grâce à une vassalisation par le bâtiment.

La majorité des  guides spirituels du Sénégal  a  décidé de faire allégeance à Macky Sall, en tournant le dos à leurs fidèles membres de l’opposition, avec qui ils ont cheminé et avec lesquels les parents de leurs parents avaient cheminé ! Ils ont déjà pris parti. Ils ont choisi leur camp. Celui du pouvoir.

 La médiation sociale ne fait plus partie de leurs rôles désormais.

Ils sont trop occupés à superviser les travaux de construction réalisés par l’architecte de leurs rêves. Macky Sall, leur maçon.

La perspective d’un plébiscite de Macky Sall aux prochaines échéances électorales est plus qu’une évidence désormais, avec une opposition dont la division annonce une défaite cuisante !

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R

 L'auteur  Cissé Kane NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Cissé Kane NDAO
Blog crée le 10/07/2013 Visité 579567 fois 232 Articles 4918 Commentaires 245 Abonnés

Posts recents
CATASTROPHE AU DAAKA DE MEDINA GOUNASS : SATAN EST L’UNIQUE COUPABLE
MACKY SALL A TIVAOUANE : LE KHALIF BENIT SON APPEL AU DIALOGUE, QUID DE L’OPPOSITION ?
LA VISTA DU Y EN A MARRE : AVERTISSEMENT SANS FRAIS POUR LE REGIME MACKYEN ?
MA LECTURE DU DISCOURS DU PRESIDENT MACKY SALL
MA LECTURE DU DISCOURS DU PRESIDENT MACKY SALL
Commentaires recents
Les plus populaires
MAREME FAYE SALL
OMAR SARR-IDRISSA SECK : ASSANE DIAGNE SAVOURE SA REVANCHE, D’OUTRE-TOMBE !
MAREME FAYE SALL, MILITANTE DE LA SOLIDARITE AGISSANTE
IDRISSA SECK, LE DOMPTEUR DE MACKY LE PETIT
ABDOUL MBAYE, LA NOUVELLE TERREUR DE MACKY